Entretien et finitions

Quoi de plus intemporel que la matière bois ? La couleur claire naturelle du hêtre s’harmonise avec tous les décors et habille une pièce de notes douces et chaleureuses. Le bois est une matière vivante qui, pour durer longtemps, doit être régulièrement et correctement entretenue. Un entretien qui doit s’adapter au choix de finition.

Vous pouvez choisir de garder le bois brut, et bénéficier ainsi pleinement de ses qualités de régulation ; sachez tout de même que le hêtre brut prend facilement la couleur et qu’il sera sensible aux taches ou au soleil. Vous trouverez ci-dessous des conseils d’entretien.

Le hêtre est un bois qui prend très bien la teinte. Si vous souhaitez  appliquer une finition pour protéger le bois, pour en rehausser le veinage ou encore pour personnaliser votre meuble, nous vous présentons ici quelques choix de finition, dépendant de l’usage prévu et de l’aspect désiré.  Pensez toujours à appliquer votre finition sur bois bien sec et dépoussiéré. Pensez également à protéger vos mains (gants de ménages) et le sol, et à bien aérer la pièce. Selon les produits, il faudrait passer une ou deux couches à 24 heures d’intervalle.

Conseils d’entretien

Le bois, brut, huilé, ciré ou vernis, est d’un entretien facile. Voici quelques conseils pour entretenir vos meubles et objets de bois.

Entretien des meubles

Vous pouvez essuyer vos meubles en hêtre tout simplement avec un chiffon doux propre et sec. Ne nettoyez jamais votre meuble en bois avec le côté abrasif d’une éponge, ni avec des chiffons pelucheux ; préférez les chiffons microfibres qui nettoient, polissent et ne laissent pas de marque.
Si la surface est sale, essuyez toute la surface avec un chiffon bien essoré, préalablement trempé dans l’eau tiède peu savonneuse (p.ex. quelques gouttes de liquide vaisselle dans 1 litre d’eau) ou utilisez un nettoyant pour bois (ne jamais utiliser de détergent). Essuyez immédiatement ensuite avec un chiffon propre et sec.

Essuyez immédiatement les traces d’eau ou les liquides renversés sur le bois. Vous pouvez aussi y verser de la farine  ou du sel qui absorberont le liquide. Ne laissez pas sur vos meubles sans finition des récipients, vases ou tasses, qui risquent de le marquer.

Le nettoyage du bois doit toujours s’effectuer dans le sens des nervures du bois, avec un chiffon ou éponge doux, sans  frotter trop énergiquement.

Nettoyage à fond des bois huilés ou cirés : supprimez les taches avec un nettoyant pour bois. Versez le produit de nettoyage sur le chiffon et jamais directement sur le bois. Après avoir essuyé avec un chiffon sec, appliquez une mince couche d’huile (ou de cire) pour bois à l’aide d’un chiffon imbibé, en utilisant en préférence toujours la même huile (cire) de finition.

Entretien des planches à découper

Les planches à découper en hêtre sont à laver à l’eau savonneuse ; ceux qui le souhaitent pourront y appliquer de l’eau de javel. Elles ne doivent pas être laissées longtemps dans l’eau, ni mises au lave-vaisselle. La meilleure façon de les ranger est de les garder verticales. Il est recommandé d’avoir des planches à découper différentes pour le pain et les légumes et pour la viande.

Quelques recommandations pour préserver le bois

– Le bois  est sensible aux variations de températures et à l’humidité de l’air, même si les bois utilisés en menuiserie ont été séchés pour atteindre un équilibre d’humidité équivalent à la température ambiante. Il joue dans nos intérieurs un rôle régulateur naturel. Evitez de placer vos meubles en bois massif dans des pièces à forte variation de température ou d’humidité, ainsi que trop près de fortes sources de chaleur.

– Le bois subit avec le temps des changements de couleur liés à l’exposition à la lumière. Plus un meuble est directement exposé au soleil, plus sa couleur change. Si vous souhaitez retarder ce processus, vous devez donc éviter d’exposer vos meubles en bois à lumière directe du soleil.

Évitez de placer des objets chauds directement sur les meubles. Pensez à utiliser des dessous de plats. Si vos meubles n’ont pas de finition vernie ou huilée, ne posez pas de bouteilles, de verres ou de vases sans avoir protégé le meuble en bois brut avec un plateau ou un napperon.

– Lorsque vous utilisez des ustensiles tranchants sur la table, utilisez toujours une planche à découper

Choix de finition

Huile

La finition en huile naturelle permet de laisser visibles les singularités du bois, agréables à regarder, et la surface du bois reste doux au toucher. Une huile, même incolore, accentue la teinte naturelle du bois ; appliquée sur le hêtre, elle lui conférera une couleur miel de plus en plus prononcée avec le temps.

Si vous tenez à garder un bois très clair, nous vous recommandons donc l’utilisation d’huiles légèrement blanchies, qui préservent la teinte claire du hêtre : en fonction des produits et de leurs notices, passez par exemple en première couche une huile dure contenant du blanc, puis effectuez une deuxième couche dans 24 heures avec cette même huile mais en incolore, sans le blanc rajouté. N’hésitez pas à faire un essai préalable sur un partie cachée du meuble. La Compagnie du meuble peut aussi sur demande vous fournir des échantillons de bois pour vos tests (à demander dans la rubrique « contact »).

Une huile s’applique simplement avec un chiffon doux, par des mouvements circulaires. Avec sa haute concentration en huiles naturelles, elle créée au contact du bois un maillage interactif qui nourrit et préserve le bois en profondeur. On peut les  mélanger à des durcisseurs spécifique pour permettre d’optimiser le séchage et la durabilité. Elle est ensuite facile d’entretien.

Nous conseillons de lire toujours attentivement les recommandations d’usage des produits.

 

Huile-cire

L’huile-cire est un traitement et une finition du bois, contenant des huiles végétales et des cires d’origine naturelle. D’un emploi très simple, elle pénètre profondément dans le bois en le protégeant durablement contre la poussière et l’humidité. L’aspect naturel de l’huile-cire met en valeur les singularités authentiques du bois.

L’huile-cire est facile à appliquer, son application se fait toujours dans le sens du bois, nous vous conseillons l’utilisation d’un chiffon de coton propre en travaillant par mouvements circulaires par petites surfaces. La première couche déposée doit être très fine, vous pouvez réaliser une sorte de lustrage au fur et à mesure de l’application avec votre chiffon, ce qui permettra d’obtenir un bel aspect : le bois est ainsi imprégné en profondeur, sans surépaisseur persistant à la surface. Attendez 8 à 12 heures pour appliquer la deuxième couche, de la même façon que la première.

Si vous souhaitez donner un aspect blanchi à votre hêtre, n’hésitez pas utiliser une teinte Blanc en Huile-Cire, elle donne une teinte plus blanche, plus couvrante qu’une huile simple qui est un produit plus transparent. Une teinte Noir en Huile-Cire donne une teinte grise foncée et créée des effets intéressants sur le hêtre, en faisant sortir les singularités du bois et en donnant un aspect très personnalisé à votre meuble.

Nous vous conseillons la gamme Huile-Cire de l’entreprise Blanchon, produit  prêt à l’emploi et disponible en teinte naturelle (incolore) et en 14 teintes dont nous recommandons les teintes  Blanc et Noir.

Huile de lin

L’huile de lin est un produit naturel et économique, extraite des graines de lin séchées puis pressées, connue depuis l’Antiquité pour ses vertus siccatives. Les molécules d’huile de lin pénètrent en profondeur dans le bois et saturent les pores du bois en y prenant la place de l’air. L’huile de lin crue est 100% naturelle sans produits pétroliers ou chimiques. Bien utilisée, l’huile de lin rend au bois une coloration dorée aux tons de miel qui deviendra légèrement ambrée avec les années.Étant donné que l’huile de lin ne forme pas de pellicule à la surface du bois, il faut renouveler  la protection tous les 6 mois.

L’application de l’huile de lin peut se faire au rouleau, pinceau ou chiffon. Pour la première couche, pour bien imprégner le bois, nous vous conseillons de diluer l’huile de lin avec un diluant doux aux agrumes ou une autre essence pour les huiles (1/3 diluant et 2/3 d’huile de lin). Le temps de séchage est de 12 à 24 heures avant d’appliquer la 2e couche, avec la même dilution ou avec l’huile de lin pure. Préférez des couches très minces et penser toujours essuyer l’excédent d’huile assez rapidement car toute trace d’huile superficielle deviendra collante. Afin d’obtenir une bonne protection, il faudra appliquer 2 à 3 couches d’huile, en respectant le temps de séchage entre chaque couche.